Culture Gastronomique

Au Pays Basque, autrefois, on avait l’habitude d’aller aux cidreries pendant la saison du cidre nouveau. Cette tradition appelée probaketa avait lieu pendant les premiers mois de l’hiver. Le but était de goûter directement de la kupela (tonneau) le premier bouillon de pomme et d’en acheter pour toute l’année. Afin de minimiser les effets de l’alcool que celui-ci pouvait provoquer on a commencé à offrir des plats simples à base de légumes et de viandes élaborés sur place.


D’une manière semblable, au début du vingtième siècle, surgissent les premières tavernes, on servait des verres de vin et de cidre aux groupes d’amis qui s’asseyaient à converser et à partager un agréable moment. Comme dans les cidreries, on offrait de petites dégustations ou pintxos pour minimiser les excès provoqués par la boisson.

 

Les cidreries ainsi que les tavernes ont été et sont un héritage du Pays Basque. Pour cette raison, Sagardi, dont le nom nous évoque l’odeur de la pomme –l’origine du cidre– se propose de créer une atmosphère détendue et chaleureuse afin que cette tradition soit présente dans les relations sociales de nos jours.